lundi 22 février 2016

Type de séquences d'action (10)

Le délire :
Il se produit lorsqu'un personnage a une conviction en opposition avec la réalité. Souvent, celle-ci provoque une grande agitation qui met en cause diverses émotions ou passions et qui fait agir le personnage de façon déraisonnable.

Le délire peut être causé par :
— un choc émotif (le personnage s'attendait à une réalité différente et n'arrive pas à accepter celle qui se présente à lui),
— une lente modification de la perception de la réalité (par exemple, un personnage qui voudrait en imiter un autre et qui finirait par croire qu'il est devenu l'autre personnage),
— une accumulation de déceptions,
— une situation désespérée,
— une maladie mentale (par exemple, l’Alzheimer) ou physique (par exemple, une fièvre),
— une prise de drogue, de médicament ou d'une autre substance hallucinogène,
— un refus de renoncer à une idée,
— un changement brusque et radical de la situation d'un personnage ou de ses habitudes,
— une trahison,
— l'arrivée d'un nouveau personnage,
— etc.


Les impacts du délire sur l'intrigue sont généralement négatifs (ralentissement de la résolution de l'intrigue, perte de temps ou obstacles pour les autres personnages, confusion, division d'alliés, etc.), toutefois, dans certains contextes, l'impact peut être positif (diversion au moment opportun, extrapolation du délire qui permet de ruser, etc.).

Le délire provoque chez les autres personnages diverses émotions : peur, confusion, sentiment de supériorité, empathie, chagrin, colère, etc.


Caroline

Aucun commentaire:

Publier un commentaire