lundi 18 janvier 2016

Schéma narratif : événement perturbateur

L'évènement perturbateur ou élément déclencheur est la deuxième partie du schéma narratif. C'est un changement fondamental qui mène à l'intrigue principale, c'est lui qui provoque la quête ou la mission du héros. Tout comme la situation initiale, il peut être raconté de façon rétrospective lorsque le récit débute à l'étape des péripéties. Il peut s'agir d'un événement simple ou d'une accumulation d'évènements. Par exemple, un personnage qui vit un deuil, une rupture amoureuse, une trahison amicale et une perte d'emploi dans un court laps de temps réagira différemment que s'il ne subissait qu'une de ces pertes. L'évènement perturbateur comprend donc l'ensemble de ces pertes.


Pour que le lecteur croit à la quête, l'évènement perturbateur doit avoir une résonance émotive pour les personnages. Si ce n'est pas pour le personnage principal (ou le héros), cela doit l'être pour au moins un groupe ou un personnage. Il faut qu'il y ait au moins quelqu'un quelque part qui ait un intérêt (une motivation) à ce que la quête soit entreprise. Cet intérêt prend généralement sa source dans une émotion ou une valeur. L'évènement perturbateur gagne donc à être choisi et présenté avec soin.


Caroline Simard

Aucun commentaire:

Publier un commentaire