dimanche 28 avril 2013

Prendre le temps d’écrire régulièrement


            Pour s’améliorer, il faut s’entraîner, prendre sa plume, son crayon ou son clavier et voyager au pays des mots. Autrement dit, il faut prendre le temps d’écrire régulièrement. Bien sûr, dans cette affirmation, le début est plus important que la fin. En effet, une fois par année peut aussi être considéré comme régulier. Certains diront : « Je ne suis pas inspiré », mais l’inspiration, c’est comme la faim, elle vient en mangeant… disons en écrivant.

            Prendre rendez-vous avec soi et sa plume, son crayon ou son clavier ne consiste pas à s’astreindre à un projet en particulier, le regarder d’un regard sévère comme pour dire : « Je te finirai, de gré ou de force », ce qui serait plutôt un mauvais état d’esprit pour la création.

            Prendre le temps d’écrire, c’est passer du temps sur une activité plaisante, prendre le temps de jongler avec les mots, d’explorer des styles, des idées, etc. Bref, de s’entraîner, d’habituer les mots à nous venir plus facilement. On peut vaquer d’un projet personnel à un autre, faire des exercices de style ou simplement approvisionner notre banque d’idées, de personnages ou de lieux.

            Bien entendu, si pour améliorer le style, il suffit d’écrire sur tout et sur (presque) rien, cela ne suffit pas pour mener un projet particulier à terme. Il faut alors mettre son énergie sur celui-ci.

Par conséquent, il importe de trouver notre propre équilibre (cela peut être 20/80, 40/60, 50/50, etc.) pour partager notre temps entre l’entraînement et les projets précis.

Caroline



lundi 22 avril 2013

Faire un plan, ou pas?


Les avis sont très divergents lorsque la question se pose : dois-je faire un plan avant d’écrire mon histoire? Il paraît que Stephen King n’en a jamais fait…
La peur qui se cache souvent derrière cette question est de ne pas arriver à terminer son histoire sans le plan, surtout s’il s’agit d’un récit de longue haleine comme un roman. D’autres, au contraire, croient que de rédiger un plan enlèvera toute spontanéité à leur écriture ou qu’ils perdront le plaisir d’écrire en sachant à l’avance le dénouement de leur histoire. D’autres encore considèrent le plan comme un outil de travail, malléable, évolutif, qui s’adapte à son auteur et au récit. Et que dire de la co-écriture? Comment arriver à écrire à quatre mains (ou plus!) si on n’a pas de plan?
Mon but n’est pas de vous convaincre de rédiger un plan avant tout projet d’écriture. Le choix d’en faire un ou pas dépend de votre personnalité, mais aussi du type de projet sur lequel vous vous lancez. Laissez-moi seulement émettre quelques conseils :
  1. Listez les principales péripéties de votre récit ou, à tout le moins, mettez sur papier les idées qui se bousculent dans votre tête lorsque vous y réfléchissez. Ainsi, vous éviterez d’être mentalement encombré(e) par des détails de votre récit et pourrez ultérieurement mettre de l’ordre dans ces idées.
  2. Décortiquez les thèmes qui vous sont chers, que vous voulez transmettre à travers ce récit. Ils vous aideront à garder une ligne directrice.
  3. Travaillez sur vos personnages. Mieux vous les connaissez, mieux vous parviendrez à les faire interagir de façon crédible et plus vos lecteurs seront susceptibles de s’y attacher. N’oubliez pas de les faire évoluer tout au long du récit!
  4. Rêvez! Imprégnez-vous de votre histoire et de ses personnages, laissez-vous porter… Qu’arrivera-t-il dans la suite de votre récit?
Karine

samedi 20 avril 2013

Bonjour et bienvenue sur notre blogue!


Dans cet espace, nous envisageons de créer une banque de conseils d’écriture touchant des sujets aussi variés que la structure d’un texte, le choix du vocabulaire ou la crédibilité des personnages. À raison d’une entrée par semaine, nous vous communiquerons de l’information de qualité, en laissant la porte grande ouverte à la discussion et à l’échange.
L’engrais littéraire, comme tout engrais, optimise le potentiel créateur. Que ce soit pour mettre en valeur vos points forts, démasquer vos faiblesses ou découvrir de nouvelles pistes de réflexion, nous espérons que ce blogue vous permettra d’optimiser vos talents naturels.
Vous avez besoin de plus de soutien ou vous souhaitez avoir un regard neuf sur votre manuscrit, consultez les autres pages de ce site pour en savoir davantage sur nos services.

Caroline et Karine